Event

AFRICAN TELECOM PEOPLE: La 12E ÉDITION A OUVERT SES PORTES

  • 10-10-2016
  • TELECOMMUNICATION ET TIC

La 12e  édition de l’Africa Telecom People (ATP) a ouvert ses portes le jeudi 06 octobre au Sofitel Hôtel Ivoire de Cocody. Au centre des réflexions le thème : « L’internet des objets : comment l’Afrique se prépare au tout connecté ? » Ce forum, organisé tous les ans, depuis l’année 2004, vise à promouvoir les nouvelles technologies et envisager le développement du continent africain avec l’internet. L’ouverture de cette édition s’est faite en présence des personnalités du monde africain des TIC. Parmi elles : Soumaila ABDOULKARIM, Secrétaire général de l’Union africaine des télécommunications (UTA) et Yvon MIEHAKANDA, Coordonnateur du projet Central african backbone (CAB3), un projet conjoint de la Banque mondiale et de la Banque africaine de Développement. Le Ministre de l’Economie Numérique et de la Poste, Bruno KONÉ, en mission à Istanbul, s’est fait représenter par son Directeur de cabinet, André APÉTÉ. Pour les organisateurs, ce forum s’impose comme le baromètre des TIC en Afrique de l’Ouest. Et le thème de cette édition a été choisi en fonction de l’intérêt qu’accordent les utilisateurs d’internet à l’intégration des objets  entre eux au profit des hommes. Quant à André APÉTÉ, il a dit la nécessité de la tenue d’un tel événement qu’il qualifie « d’évènement annuel de la sphère africaine des TIC ». Il a, en outre, indiqué que «l’économie numérique est source et créatrice de valeurs et son apport dans la vie de nos populations ne fait plus débat ». Pour lui, « l’objectif de l’internet des objets est de connecter plus aisément des centaines de millions d’objets à des coûts relativement faibles ». La première journée des ATP a vu l’intervention de plusieurs panélistes qui ont, tour à tour, souligné les efforts à consentir par les Etats et les opérateurs des TIC, afin de faciliter la rencontre entre le monde physique et numérique, appelé l’internet des objets. A cet effet, la réglementation, les stratégies à mettre en œuvre et la maîtrise des risques liés au tout connecté ont été les sujets qui ont animé les échanges entre panélistes. Le Directeur de cabinet a visité les stands où plusieurs acteurs clés du monde de l’économie numérique d’ici et d’ailleurs exposent leur savoir-faire technologique. Cette édition ferme ses portes ce Vendredi 07 Octobre 2016.

Actualité :